Quinzaine du service civique !

Les rendez-vous de la Quinzaine du service civique se sont déroulés dans chaque département de la région Bourgogne Franche-Comté, du 22 mai au premier juin. Ils visent à promouvoir le service civique au moyen d’une exposition itinérante, qui déplace avec elle ces lettres totems : # la 15aine avec toi.  Animée par un groupe d’ambassadeurs, diverses informations autour des thématiques de l’engagement et du service civique sont communiquées.

Le rendez-vous du 24 mai prend place à Noidans-lès-Vesoul, il réunit les volontaires du service civique de Haute-Saône et du Territoire de Belfort. Mit en œuvre par la Ligue de l’Enseignement, en association avec l’UFCV (Union Française des Centre de Vacances et de loisirs), la DDCS-PP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations), et le CIJ (Centre Information Jeunesse), l’événement mêle information et festivité. Il rencontre un grand succès, et accueille une centaine de volontaire.

Journée de l’engagement

Une mission de service civique s’accomplit en vue de l’intérêt commun, et doit apporter au volontaire diverses ressources et expériences. Afin d’aborder ce thème, plusieurs stands de réponse aux questions sont installés dans la salle des fêtes à disposition des participants. D’une part se trouve l’espace tuteurs où les volontaires peuvent partager leurs interrogations ou leurs constats concernant leur mission, leur rôle, leur engagement. D’autre part apparait l’espace associations, qui se penche sur leur projet personnel dans la continuité, ou non, de leur période de service civique. Les trois discours qui enrichissent la fin d’après-midi reviennent sur les propos tenus dans ces espaces de discussion.

Alexis Duarte prend la parole, ancien volontaire à la préfecture de Vesoul et lauréat du service civique à l’Institut de l’engagement depuis un an. Il met l’accent sur la voie de l’action civique et engagée, l’accès que celle-ci offre à destination de structures variées pour combler le projet des volontaires, en leur permettant de former leur expérience propre et d’obtenir des contacts. Le discours, par suite, de Jean-Christophe Meozzi (inspecteur de la jeunesse et des sports à la DDCS-PP du territoire de Belfort) vient appuyer le caractère citoyen de l’engagement volontaire. Enfin, Thomas Clément (Directeur départemental de la DDCS-PP de Haute-Saône) conclut par l’assurance que le rôle du service civique est plus qu’une première expérience, c’est une voie permettant d’affirmer son autonomie propre, mais aussi la réalisation de ses ambitions. Cet esprit est caractéristique de la Quinzaine.

Journée des volontaires

Le ton de la journée transparait au travers des activités ludiques soit réflexives, soit sportives, ainsi que la diffusion du film « Les volontaires du service civique du 70 et du 90 ».

Les animations se distinguent par leur originalité. Après quelques-unes mobilisant la réflexion ; blind test, jeu des mimes, jeu de tangram… viennent les activités sportives : épreuve avec déguisements de Sumo, over kart, rodéo sur taureau mécanique, et joute : une épreuve d’équilibre avec des bâtons en mousse. Un atelier photocall prend place devant la toile de la journée du 24. Le but est de prendre le plus de photos de groupe possible, tout en naviguant autour de la salle. Cette animation permet de faire connaissance, et de laisser un souvenir aux participants.

Pour terminer, deux ateliers spécifiques sont aménagés devant la salle des fêtes. En premier la tonnelle-débat, où il s’agit simplement de faire connaissance entre les volontaires du groupe, et de raconter son expérience au cours de sa mission. Puis, l’épreuve de confiance. Il s’agit d’un parcourt d’habileté, deux côtés séparés sur la longueur par un « ravin » modélisé par deux lignes qui s’élargissent manche après manche. Par deux, face à face et paumes contre paumes, les participants doivent traverser cette longueur sans mettre un pied dans le ravin. L’équilibre de l’un nécessite de laisser son poids partir en avant, contre le poids de l’autre, et marcher ainsi jusqu’au bout du parcourt. Le film est projeté sur la scène, il présente différentes interviews de volontaires qui parlent de leur expérience et de leur vision de l’engagement. Ces séquences illustrent la création et la poursuite de leurs projets, avec pour premiers pas leurs missions civiques respectives.

Conclusion en musique

Après les interludes film et dîner, il est temps de faire entrer les artistes. Quatre groupes et artistes s’emparent de la scène sous les applaudissements, à commencer par un groupe de breakdancers aux performances ahurissantes, chacun d’eux âgé de huit à douze ans. Figures acrobatiques et figures au sol, il s’ensuit un show surprenant et impressionnant. Taleb Latimore, pour continuer, a déjà fait paraitre un single avec pour titre en retour de même qu’un album intitulé Première Vitesse. L’artiste diversifie ses compositions en variant différents genres et ambiances, des sonorités afro-trap et ego trip, et mélangeant ensemble des influences anciennes aussi bien que modernes.

Le troisième nom fait la tête d’affiche. Ses titres, tels que Fuego Loco, Damelo ou encore Stéréo, ont infiltré les playlists radio depuis 2015. L’incontournable Adryano a signé au label Wati B depuis près d’un an, et fait vibrer la soirée par ses morceaux styles mixtes entre latino, pop, dancefloor et bien d’autres. La soirée se conclut avec le groupe pop rock vésulien Eskape, formé par trois musiciens : Pierre-Jean Retrouvey à la batterie, Emmanuel Jeannin à la basse, et Dumont Adrien à la guitare, au chant, et compositeur. Le groupe passe de moments calmes et sereins à des moments pêchus et dynamiques. Eskape clôt les festivités sur une note pop rock et quelque peu romantique. Les artistes s’étendent sur une large gamme de genres musicaux, la soirée concert fait l’unanimité dans le public.

La journée entière se destine à apporter des informations et des ouvertures sur leur avenir aux volontaires des deux départements. C’est également un grand remerciement qui leur est adressé pour leur engagement, ainsi qu’un moment de rencontre entre tous les participants, qui se conclut par la venue des artistes au soir.

Alex Delagoutte – Web reporter